La cage à idées

19 septembre 2014

LES DYS !

Troubles cognitifs spécifiques, troubles du langage et des apprentissages, comme la dyslexie, la dysorthographie, la dysphasie, la dyspraxie et la dyscalculie sont cummunemment appelé les "dys".

20140707_193030

 

On regroupe sous “troubles Dys” les troubles cognitifs spécifiques et les troubles des apprentissages qu’ils induisent.

 

Les troubles cognitifs spécifiques apparaissent au cours du développement de l’enfant, avant ou lors des premiers apprentissages, et persistent à l’âge adulte. Ils ont des répercussions sur la vie scolaire, professionnelle et sociale, et peuvent provoquer un déséquilibre psycho-affectif. Leur repérage, leur dépistage et leur diagnostic sont déterminants.

Certains de ces troubles affectent les apprentissages précoces : langage, geste…
D’autres affectent plus spécifiquement les apprentissages scolaires comme le langage écrit, le calcul. Ils sont le plus souvent appelés troubles spécifiques des apprentissages.

Ces troubles sont innés, mais certains enfants victimes d’un traumatisme crânien ou opérés et soignés pour une tumeur cérébrale peuvent également présenter des troubles cognitifs spécifiques gênant la poursuite de leurs apprentissages.

On regroupe ces troubles en 6 catégories :
• Les troubles spécifiques de l’acquisition du langage écrit, communément appelés dyslexie et dysorthographie.
• Les troubles spécifiques du développement du langage oral, communément appelés dysphasie.
• Les troubles spécifiques du développement moteur et/ou des fonctions visuo-spatiales, communément appelé dyspraxie.
• Les troubles spécifiques du développement des processus attentionnels et/ou des fonctions exécutives, communément appelés troubles d’attention avec ou sans hyperactivité (voir article ici).
• Les troubles spécifiques du développement des processus mnésiques.
• Les troubles spécifiques des activités numériques, communément appelés dyscalculie.

Combien sont les DYS?
Les chiffres varient normalement selon les études, selon les pays et selon les époques. Selon la nature des troubles que l’on inclut dans l’étude, selon le degré de sévérité pris en compte, les chiffre varient de 1 à 10%.

En France on parle de 6 à 8% de troubles dys. On peut dire que 4 à 5 % des élèves d’une classe d’âge sont dyslexiques, 3% sont dyspraxiques, et 2% sont dysphasiques.
Aucune étude fiable n’a donné un chiffre des troubles DYS en France.

(source : http://www.ffdys.com/ )

 

Quand se poser la question ?

 

Ce n'est pas parce que votre enfant présente des similitudes dans les descriptions de ces troubles qu'il est Dys.

Cependant, si vous avez des doutes sur le développement de votre enfant, vous pouvez demander à faire un bilan auprès d'une orthophoniste ou d'un neuropédiatre.

Un conseil : avant de faire un bilan orthophnique, faites un bilan ORL à votre enfant. Même si votre enfant ne présente aucun symptôme de déficience auditive, la plupart des orthophonistes le demandent. Pourquoi ? Parce que les enfants ont capacité d'adaptation insoupçonnable, qu'il y ait des problèmes auditifs ou visuels et que seul un examen minutieux d'un spécialiste peut définir s'il y a raison de s'inquiéter ou pas.

Si votre enfant présente par exemple, un retard important dans la compréhension, l'expression orale, la prononciation, le graphisme, etc.

Ne vous affolez pas ! Il faut vous dire que chaque enfant évolue à son rythme et qu'ils peuvent parfois se "bloquer" sur une période sur une acquisition, comme lors d'une croissance importante, une autre acquisition en cours d'apprentissage qui requière toute son attention, d'un moment difficile dans sa vie.

Si les problèmes persistent, que les enseignants s'inquiètent aussi, vous pouvez consulter un spécialiste.

En premier lieu, il faut procéder par élimination pour définir s'il y a un souci ou pas, et, si oui, lequel.

Rendez-vous ORL (oto-rhino-laryngologie, médecin spécialiste).

Rendez-vous Orthophoniste (L'orthophoniste prévient, repère et traite les troubles de la voix, de la parole et du langage chez les enfants et les adultes. L'une de ses compétences principales : concevoir et mettre en œuvre des programmes de rééducation.).

Rendez-vous Orthoptiste ( l’orthoptiste est un spécialiste du dépistage des troubles et de la rééducation visuelle (strabisme, défaut de convergence, amblyopie etc..). Il est amené à dépister dans un premier temps une déficience visuelle (myopie, astigmatie, etc). Le bilan sera éventuellement complété par un ophtalmologue (médecin spécialiste des yeux).

Rendez-vous chez un pédo-psychiatre éventuellement, si votre enfant présente des troubles du comportement ou qu'il montre des signes de mal-être.

Vous pouvez vous diriger soit vers des spécialistes en libérale proches de votre domicile, soit vers un CMPP.

Il faut savoir que certains spécialistes ne sont pas remboursés par la CPAM et que beaucoup ne font pas le tiers-payant quand c'est le cas. Il faudra donc avancer les frais.

Vous pouvez aussi vous diriger vers un CMPP (centre médico psycho-pédagogique), ces derniers regroupent une équipe de spécialistes (pédo-psy., orthophoniste, ergothérapeute, ...) et les soins sont entièrement gratuits. La difficulté, ce sont les délais d'attente (6 mois à un an au minimum en moyenne), donc mieux vaut vous y prendre le plus tôt possible.

Ces centres permettent un échange constant entre l'enfant, les parents, les spécialistes (qui travaillent en équipe), ils peuvent vous accompagner dans vos démarches (demande de prises en charges MDPH : reconnaissance handicap) et faire le lien avec l'école de votre enfant, pour mettre en place un suivit personnalisés, par exemple.

 

 

Pour aller plus loin :

 

http://www.ffdys.com/

 

http://www.dysmoi.fr/

 

Pour vous, vos enfants, à l'école :

C'est pas sorcier - Les troubles Dys- Dyspraxie

 

 

 Pour les dyspraxiques :

 

http://www.cartablefantastique.fr/

 

http://dysmoizazou.eklablog.com/logiciels-pour-aider-les-enfants-dyspraxiques-a93480983

 

http://la-dyspraxie-de-thibaut.e-monsite.com/

 

http://www.maxetom.com/jeux_lecture

 

N'hésitez-pas partager vos avis et expériences ou demander des renseigements complémentaires.

 


11 juillet 2014

Apprendre à lire avec les planètes alphas !

Le principe alphabétique réinventé sous une forme concrète et ludique adaptéà limaginaire des enfants

 

Au lieu de confronter les enfants au monde abstrait et arbitraire des lettres, on va leur raconter une histoire captivante, dont les héros, les Alphas, ont des caractéristiques étonnantes : ils ont à la fois la forme des lettres et une raison d’émettre leur son. De plus, le nom de chaque alpha commence par la lettre quil représente.

           

enfant lettre 3Par exemple, monsieur O est un personnage tout rond qui adore faire des bulles bien rondes en poussant des oooh ! admiratifs. Ou encore, le «f» est une fusée dont le bruit du moteur fait «fff» !

 

C’est ainsi que lorsque l’enfant entendra «fooo !» parce que la fusée est tombée sur la tête de monsieur O, il comprendra que la parole est formée de «sons» distincts représentés par des formes graphiques déterminées, à savoir, dans le cas présent, que le «son» / f / est représenté par la fusée et le «son» / o / par monsieur O.

 

 

gulu+petitmalin

 

Ainsi, tout en s’amusant, en nouant des relations affectives fortes avec ces personnages sympathiques d’un autre monde, les enfants vont rapidement et spontanément avoir le «déclic-lecture».

En outre, « Les Alphas » est une méthode de lecture complète, progressive et structurée. Trois niveaux d’apprentissage conduisent les enfants à leur rythme vers une lecture habile et autonome, toujours avec le même plaisir et la même motivation.

 

Plus d'informations / achat du matériel :

AMBIANCE-7

 

http://www.lesalphas.net/

 

Cette méthode s'adresse aux enfants dés la grande section de maternelle, en famille ou à l'école.

 

 

 

Plus de liens :

Idées et memory des alphas :

http://oleaeuropea.eklablog.com/jeu-d-association-des-alphas-a53787151

Méthode d'apprentissage en 7 jours pour les enseignants :

http://www.sanleane.fr/les-alphas-en-7-jours-a4169231

Jeux des alphas :

http://ecoles33.ac-bordeaux.fr/bruges-picasso/Classe%20de%20Christelle/jeux%20de%20la%20classe.html

Encores des idées :

http://alphaetcoetera.canalblog.com/

http://alphaslacatalane.canalblog.com/

 

08 juin 2014

Les Troubles de déficit d'attention ?

26b

Nous avons tous parfois de la difficulté à nous concentrer, à demeurer immobile ou à contrôler nos impulsions. Cependant, les personnes atteintes d’un trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) sont quotidiennement confrontées à de telles difficultés.

Le TDAH peut miner l'estime de soi ainsi que la capacité de fonctionner en milieu familial, social, professionnel et scolaire. On peut cependant se réjouir du fait que grâce à de meilleurs traitements et à des efforts au niveau de l'éducation, de plus en plus de personnes parviennent à atténuer leurs symptômes de TDAH.

Le TDAH, c’est quoi?

Le TDAH est un trouble neurologique. Les personnes qui en sont atteintes éprouvent de la difficulté à contrôler leur comportement et/ou à maintenir leur concentration. Généralement diagnostiqué à l'étape de l'enfance, ce trouble continue très souvent à se manifester à l'âge adulte.

Les symptômes du TDAH

Les principaux symptômes du TDAH tiennent aux difficultés de concentration, à l'hyperactivité (activité excessive) et à l'impulsivité (agir avant de réfléchir aux conséquences). Le comportement en question doit présenter un caractère excessif, se manifester avant l'âge de sept ans et perturber considérablement au moins deux aspects de la vie de la personne touchée (la vie à la maison et à l'école, par exemple).

Les trois principales catégories de symptômes sont les suivantes :

  • Inattention : difficulté à se concentrer ou à demeurer concentré sur une tâche ou une activité
  • Hyperactivité-impulsivité : activité et impulsivité excessives
  • Combiné : combinaison des problèmes de concentration et d'activité/impulsivité excessives

Qui est atteint du TDAH?

  • De 3 % à 5 % des enfants présentent un TDAH
  • Les garçons ont trois fois plus de risque d'être atteints que les filles
  • Le TDAH touche les personnes de tous les âges (y compris les adultes)

Généralement, seul le temps permet de différencier un enfant rêveur et très actif d'un enfant souffrant d'un désordre médical. Les enfants touchés par un trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) démontrent des comportements semblables à ceux manifestés par les enfants normaux.

Par contre, chez l'enfant atteint de TDA sans hyperactivité, ces comportements sont exagérés et débilitants. Inattentifs et parfois trop impulsifs, ces enfants souffrent d'un désordre neurobiologique. Ils ont souvent une mémoire à court terme déficiente, ils démontrent des difficultés à accomplir des tâches et ils manifestent des comportements importuns. 

Des problèmes de sommeil sont aussi fréquents. Les enfants rêveurs tombent dans cette catégorie. La difficulté qu'ils éprouvent à se concentrer peut avoir des conséquences désastreuses sur leur rendement scolaire. Puisque ces enfants ne sont généralement pas perturbateurs, ils passent souvent inaperçus et ne sont pas correctement diagnostiqués. Assis bien souvent aux dernières rangées de la salle de classe, ils passent le plus clair de leur temps à regarder par la fenêtre. Les professeurs qualifient souvent, et à tort, ces enfants de lents ou d'endormis. 

Les enfants qui présentent un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) portent un double fardeau. Prisonniers du tourbillon d'activités qui les habite, ils ont du mal à atteindre des objectifs simples. Cette variante du trouble du déficit de l'attention peut perturber la vie sociale, scolaire et familiale. Le TDAH est deux à trois fois plus fréquent chez les garçons que chez les filles. Par contre, les filles atteintes peuvent l'être aussi sévèrement que les garçons. Les enfants atteints de TDAH sont source de grand stress pour les parents, la famille, les amis, les professeurs et les proches de l'enfant lui-même.

Les causes du TDAH

Le TDAH n'est la «faute» de personne. La recherche montre que le TDAH semble résulter d'une insuffisance de substances chimiques cérébrales spécifiques (neurotransmetteurs) qui aident le cerveau à organiser et à régir la pensée et le comportement. 

Comme 30 % à 40 % des personnes auxquelles on a diagnostiqué un TDAH ont des membres de leur famille qui souffrent du même trouble, on pense que les gènes sont au moins partiellement impliqués dans le processus. Bien que les parents, les enseignants et les conjoints ne soient pas la cause du TDAH, ils peuvent avoir une très forte incidence sur la capacité de la personne touchée à faire face à son trouble.

Les conséquences du TDAH

27b

Une piètre estime de soi est une cruelle conséquence des TDAH. Ces enfants, incapables de rester en place, d'attendre leur tour ou de se concentrer, se démarquent, bien malgré eux, des autres compagnons de leur groupe. De plus, beaucoup ont du mal à comprendre les conventions sociales et peuvent parfois paraître gauches ou bizarres. Ces enfants sont aussi plus à risque pour d'autres désordres psychologiques tels l'anxiété, la dépression et les troubles de comportements (comportements perturbateurs, agressivité et désobéissance).

À l'âge adulte, ils sont plus susceptibles que la moyenne de divorcer, d'avoir des problèmes professionnels et de se suicider. De 3 à 5 % des enfants sont atteints de TDAH ; approximativement 50 % d'entre eux devront, à l'âge adulte, relever des défis de taille.

Heureusement, les enfants atteints d’un TDAH, souvent très créatifs, peuvent devenir des adultes fort accomplis. Ils ont tendance, grâce à leur facilité à passer d'une idée à l'autre, à aborder les problèmes de manière unique. Il est important de comprendre que le potentiel intellectuel de ces enfants n'est pas différent ou inférieur à celui des autres enfants. 

Des avocats, des médecins, des directeurs d'école et d'autres professionnels ont surmonté avec succès les obstacles représentés par leur trouble du déficit de l'attention. Plusieurs des problèmes liés au malaise social, à l'inattention chronique et à l'importunité répondent bien au counseling et à la thérapie de groupe. De plus, une vie familiale heureuse et un bon encadrement scolaire jouent un rôle significatif sur le passage à une vie adulte positive.

Les traitements du TDAH

Les traitements offerts sont adaptés aux besoins de chaque enfant après une évaluation biopsychosociale. Les traitements incluent des médicaments spécifiques, de la psychoéducation, de l'apprentissage des habiletés sociales, un encadrement scolaire spécialisé et de la psychothérapie individualisée.

Les parents peuvent aussi recevoir de l'aide pour améliorer leur compréhension du trouble du déficit de l'attention et pour améliorer leurs habilités parentales. Ces traitements sont offerts en groupe le samedi ou lors d’un camp d'été spécialisé.

Tous les enfants reçoivent aussi une évaluation de leur réponse au traitement médicamenteux, tant au niveau comportemental que des effets secondaires éventuels.

Que faire?

Faire un bilan auprès d'un neuropédiatre ou un psychomotricien si vous avez un doute pour votre enfant.

Les liens utiles

Naitre et grandir, un site très clair :

http://naitreetgrandir.com/fr/mauxenfants/indexmaladiesa_z/fiche.aspx?doc=naitre-grandir-sante-enfant-trouble-deficit-attention-hyperactivite-tdah

 

La meilleur ressource pour les enfants et adultes diagnostiqués TDA/H :

http://www.attentiondeficit-info.com

 

Une vidéo très complète d'un expert reconnu mondialement :

http://www.douglas.qc.ca/videos/175

 

 

 

 

Sources : http://www.douglas.qc.ca/info/trouble-deficit-attention

Photos Libres

On parle du blog sur la toile !

purefamille

 

 

Quelle joie de découvrir qu'on parle du blog sur le net ! Merci à vous !

 

http://www.purefamille.com/rubrique/education_r20/qu-est-ce-qu-un-enfant-difficile_a360/1

Posté par domitille31 à 22:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Des petits liens à partager !

 

 

Recettes et astuces pour mères de famille fauchées

 

Beaucoup d'idées de menu quand on a un petit budget !! 

 

Encore, des iédes de recettes ?

 

http://www.ptitchef.com/

 

 

Posté par domitille31 à 00:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



Je m'organise ! Si vous avez l'impression de passer votre temps à ranger, laver et que c'est toujours le bordel !

 

Bon, si vous avez cilquez sur ce lien, sachez que vous n'êtes pas seul sur terre ! 

C'est un peu drastique comme organisation, mais si vous prenez l'habitude de faire un peu tous les jours la même chose, vous gagnerez chaque jour du temps pour vous !

LE MENAGE :

Une mère au foyer parle de son organisation pour avoir une maison nikel tout le temps :

-Tous les jours: aspirateur, serpière à la cuisine, nettoyage du lavabo de la salle de bain( voir même 2fois), un coup de pchit dans la douche, un coup de brosse dans les WC avec mon copain “canard WC” ou du vinaigre, rangement salon et entrée, aérer les chambres et faire les lits, lessive, changement des torchons de la cuisine, un coup de poussière sur les meubles avec de l’alcool ménager et sur la cuvette des WC aussi, un coup au miroir de la salle de bain…

-Tous les 2 jours: serpière salon et entrée et ans la salle de bain, repassage (comme ça, ça traine pas une semaine), changement des linges de bain, balais à l’extérieure, balais à la buanderie…

-Toutes les semaines: poussière partout au chiffon humide (je n’oublie pas les dessus des lampes), vitres, miroirs, trier et nettoyer frigo, aspirateur dans la buanderie, faire tourner le lave linge avec 300ml d’eau de javel et une nouvelle fois avec 500ml de vinaigre, nettoyer bac à lessive et détartrer si besoin, aspirer la voiture, trier les placard et donner un coup à l’alcool ménager, aspirer les matelas, changer les draps, aérer la literie, aspirer les toiles d’araignée, amener le verre et le papier à la déchetterie, aérer les tapis de passage, nettoyer la hotte d’aspiration, nettoyer le fourneau à bois….

-Tous les 15 jours: retourner les matelas, aérer les coussins et les peluches, nettoyer l’intérieur du vaisselier, nettoyer les legos…

-Tous les mois: extérieure de la voiture, aérer les matelas, donner un coup d’alcool sur les étagères des armoires, encadrements de fenêtres, détartrer la robinetterie….

- Tous les 6 mois: rangement du garage et de l’atelier et aspirer ainsi que nettoyer les vitres, trier la pharmacie et la nettoyer à fond, trier les maquillages et autres cosmétiques, trier les armoires et préparer les cartons à emmener au 2ème main…

- Une fois par année: décongeler les congélateurs et les nettoyer à fond, récurer les murs et plafonds…bref le grand nettoyage annuel pendant lequel on profitera de trier ce qui n’as pas été trié le reste de l’année (grenier, classeurs d’archives…..)

Exemple de l'agenda de la semaine :

calendar_2014_06_02_2014_06_09

 

 

Je vous conseil également de visiter ce lien :

 

http://www.toutpratique.com/3-Organiser/4603-Organisation-des-taches-menageres.php

Posté par domitille31 à 00:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

07 juin 2014

Ajouté à ma liste de souhait !

Bon, malheureusement je ne suis pas en mesure de faire chauffer la CB sur Amazon pour faire une nouvelle rasia, mais il n'empêche que je fait un petit tour et je fais de belles découvertes.

Si quelqu'un à un avis ?

 

Calme et attentif comme une grenouille : La méditation pour les enfants... avec leurs parents Et son CD audio de méditations guidées, lues par Sara Giraudeau

51KNohiadHL

 

 

«Accorder à ses enfants le bénéfice du calme, c'est un beau cadeau à leur faire.»
Pomme d'Api, 

«Les effets sont visibles : les enfants se sentent plus en confiance, dorment mieux, sont plus aimables les uns envers les autres. Les enseignants, qui disent aussi mieux se sentir, constatent davantage de calme en classe, une meilleure concentration et plus d'ouverture d'esprit.» Le Monde

Un véritable manuel d'éducation, une méthode simple et qui marche !
Pourquoi la méditation pour les enfants ?
Parce que les enfants sont de plus en plus facilement distraits : jeux vidéos, SMS et autres voleurs d'attention altèrent leurs capacités de concentration.
Parce qu'ils peuvent être stressés et angoissés comme les adultes.
La méditation est une méthode d'apprentissage de la sérénité adaptée
aux besoins des petits. Elle connaît un développement fulgurant aux États-Unis et en Europe du Nord.
- la méthode d Eline Snel
Directement inspirée de la pratique de la pleine conscience élaborée par Jon Kabat-Zinn, elle repose sur des exercices de respiration simples, qui aident peu à peu à se recentrer sur l'instant présent et à prendre du recul par rapport à l'agitation et aux ruminations.

Calme et attentif comme une grenouille : un livre, un CD, une à boîte à outils pour les parents et les enfants.
Le livre présente des histoires, des témoignages.
De multiples exercices à faire au quotidien : sur le chemin de l'école (pour apprendre à regarder), à table (pour s écouter mutuellement) ou quand on regarde un film ensemble (pour prendre conscience de ses émotions).
Une rubrique « Trucs pour la maison » qui conduit parfois à des découvertes inattendues sur l'enfant ou sur soi-même.
Des « recommandations pour l'utilisation du CD » : comment présenter les exercices à l'enfant, comment l'inciter à pratiquer régulièrement et à mettre en mots ce qu'il a ressenti.

Plus qu'un best seller : la naissance d'un phénomène de société.

Aux Pays-Bas, le ministère de l'Éducation nationale néerlandais offre une formation aux enseignants dans l'académie d'Eline Snel.

En France, les lecteurs de Calme et attentif comme une grenouille témoignent par milliers sur les forums et les sites de vente en ligne :

« Mes enfants adorent... Merci, c'est une petite merveille ! » 
Chloé

« Dans ma classe, nous grenouillons avec bonheur depuis septembre. » 
Aïcha

« À faire avec tous les enfants, en classe et à la maison. Une expérience familiale et une riche transmission. »
Aurore

« La clé pour avoir des élèves ( je suis enseignante de CP) attentifs, calmes, reposés. »
Sarah

« Cet ouvrage m'a été recommandé par une infirmière et m'aide énormément, surtout le soir pour un retour au calme de ma grande. »
Jean-Baptiste

« Vraiment utile et suffisamment simple pour être efficace. Je l'utilise avec ma fille de 7 ans qui m'en redemande. »
Andrea

 

Posté par domitille31 à 23:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Léa et le chat Yogi : Initier ses enfants au yoga

Léa et le chat Yogi : Initier ses enfants au yoga

Ursula Karven

 

 

 

 

A ton avis, qu'est-ce que le yoga ? Une nouvelle sorte de yaourt ? Un arbre exotique à mettre au salon ? Ou un mot que répètent toujours les rappeurs ? Rien de tout cela ! Ce sont des exercices amusants qui viennent de l'Inde, un pays très lointain. Le yoga a plusieurs milliers d'années et n'est pas seulement bon pour le corps, il l'est aussi pour l'esprit. En plus, cela rend de bonne humeur. Comment pratique-t-on ? Léa n'en avait pas non plus la moindre idée, jusqu'à ce que le chat yogi lui montre...

Une jolie histoire à raconter : À la grande surprise de Léa, son chat «Bretzel» sait parler.. Bretzel va enseigner à Léa au fur et à mesure des aventures : la posture du « lion rugissant » pour prendre confiance en soi, « la respiration rafraîchissante » pour se calmer... On l'a compris cet album raconte avant tout une jolie histoire de vie, et de vivre ensemble. Le ton du récit, très positif, valorise l'enfant, ses propres sentiments, ses capacités à prendre des responsabilités, à contrôler son corps, ses émotions...
Un support sérieux pour pratiquer le yoga
Les postures expliquées en détail et reprises dans un poster récapitulatif, permettent d'initier les enfants au yoga, de leur montrer que des techniques simples et joyeuses, de relaxation, de respiration... peuvent lui être d'un précieux secours dans la vie de tous les jours.

515a0uH6gdL91CF9fOQqsL

91PUia76sVL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par domitille31 à 23:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Un livre essentielle qui donne faim d'apprendre

 

 

Apprendre autrement avec la pédagogie positive : A la maison et à l'école, (re)donnez à vos enfants le goût d'apprendre

 

512IB3BxtiL

 

Le dernier choucou de ma collection de livre de survie d'une jeune maman !

 

Votre enfant a des difficultés pour se concentrer et retenir ses leçons ? Vous en avez assez des "crises de tête" qui finissent en pleurs ? Vous rêvez de faire rimer travail scolaire avec plaisir, découverte et réussite ? La Pédagogie positive est faite pour vous. Facile à mettre en oeuvre, cette pédagogie offre une démarche pour apprendre à apprendre, mémoriser, comprendre et structurer... Elle aide les enfants à retrouver le goût de faire leurs devoirs et les ados à adopter une méthode de travail efficace grâce à des outils innovants et simples tels que le Mind Mapping, la gestion mentale... Dans cet ouvrage gaiement illustré, les auteures, psychologues spécialistes de l'éducation, réhabilitent le questionnement et la curiosité des enfants de la maternelle à la fin de leurs études et redonnent confiance aux adultes qui les accompagnent. Leur mission est de révolutionner les méthodes d'apprentissage pour permettre à chacun de réveiller son profond désir d'apprendre, dans la joie et la bonne humeur !

 

Mon avis : 

Très bon support pour les parents et les enseignenents qui épprouvent parfois des difficultés à intéresser les enfants, à leur donner le goût d'apprendre.

N'oublions pas, qu'avant tout l'apprentissage est un jeu, un plaisir et que chaque enfant apprend différemment.

Très bon livre pour les les parents dont les enfants sont dyspraxiques ou TDT/H (Trouble de déficit d'attention). Grace au Mind Mapping, de Times Timer, et plein de méthodes ont peu apprendre différemment et efficacement.

Comment donner confiance à vos enfants, comment leur apprendre à gérer leurs émotions, leurs idées, les canaliser, s'organiser pour apprendre.

20 mai 2014

L'école des parents

 

 

Comme on ne neit pas parent, il est parfois rassurant, ou nécessaire de faire appel à des professionnels pour nous aiguiller, nous aider à mieux comprendre notre rôle, comprendre la vision des enfants, leurs réactions, afin d'être en harmonie avec nos petits bouts !

Mais tout cela à un coût et les délais sont souvent très long pour rencontrer un spécialiste.

C'est pourquoi je vous présente la fédération des écoles, des parents et des éducateurs.

 

UN RÉSEAU FÉDÉRÉ PAR DES VALEURS COMMUNES

La singularité de notre réseau associatif, animé par une démarche d’éducation populaire, tient au fait que toutes les Écoles des parents et des éducateurs partagent et mettent en pratique les valeurs fondamentales suivantes :

Respect : Un accueil égalitaire, une écoute bienveillante 
et une absence de jugement

Ouverture : Un environnement d’échange qui permet à chacun d’être soi,
de rencontrer l’autre dans sa singularité et de partir à la découverte d’autres représentations que les siennes

Neutralité : Confidentialité et liberté de parole, dans un lieu neutre

Adaptabilité : Considération de la personne dans sa globalité, son histoire, son environnement social, économique et familial

ACCUEILLIR, INFORMER ET ACCOMPAGNER LES FAMILLES

Qu’il s’agisse de soucis quotidiens, de la scolarité, de problèmes de couple, de la relation avec un adolescent, [...], tous les moments de la vie éducative peuvent être sources d’interrogations, d’angoisse, de tristesse, de mal-être, […]. Les Écoles des parents et des éducateurs vous accompagnent et vous aident dans vos diffi cultés, petites ou grandes, avec une démarche pédagogique et non normative où chaque personne bénéficie d’un suivi unique et adapté.

 

Des écoles se situent un peu partout en France, vous pouvez trouver le centre le plus proche en cliquant sur ce lien :

http://www.ecoledesparents.org/fnepe/historique#subnav

 

Des psychologues, éducateurs, médiateurs, vous propose des lieux d'accueil pour accueillir les petits (la bulle rose), afin que les parents soufflent un peu et se retrouvent dans un environnement adapté. Des consultations individuelles sont possible sur demande. Le montant des consultations est en fonction de vos revenus.

C'est un lieu d'écoute, pour les parents, éducateurs, enfants,et adolescents, sans 

Posté par domitille31 à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



Fin »